"Avec un peu d'imagination et de style, rien de plus aisé que de filer un roman." Jacques le Fataliste - Diderot

Publié dans : Romans XIX°

le 12/10/09

http://milkymoon.cowblog.fr/images/Livres/hugo.gif Le dernier jour d'un condamné
Victor Hugo
1829
 
Résumé
Ce livre se présente comme le journal du condamné à mort qu'il a tenu pendant ses quelques semaines d'emprisonnement jusqu'au moment de sa mort. On remarque que c'est un homme lettré, il ne laisse pas du tout soupçonner qu'il ai pu commettre un crime dont il se reconnait lui-même coupable.

Avis
Ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est qu'on ne sait pas de quoi est accusé le personnage, du coup on ne prend pas parti dans le fait si oui ou non il mérite d'être condamné à mort. Le condamné ne conteste pas qu'il est coupable, contrairement au Procès de Kafka où là Joseph n'est coupable de rien. Ici on a simplement ses pensées mises à nues, celles d'un être humain, "une dissection à vif sur le cerveau d’un condamné" (Sainte-Beuve). Et cela nous rappelle que tout homme condamné à n'importe quelle faute est avant tout un être humain qui a eu une vie comme la notre avant. Hum c'est surement mon coté bisounours qui ressort désolée. Mais heureusement qu'il y a eu des hommes comme Hugo qui se sont engagés dans leur écriture pour défendre une cause qui leur semblait juste, cela dit toutes les causes ne sont bonnes à être défendues.
La fin du livre me rappelle celle de Journal d'Hirondelle, (il faut considérer à quel moment le texte s'arrête). J'avais l'impression d'être le personnage, dont pourtant on ignore l'identité. J'ai eu l'impression que sa vie était la mienne, quand jai refermé le livre c'était un peu comme si j'étais morte. Hugo ne voulait pas qu'on puisse s'attacher au héros, car il devait représenter tous les accusés. Pari gagné.

Y'a pas mal d'endroits sur le net où on peut trouver les textes en intégralité, j'vous mets celui-ci parce que je sais que vous aurez la flemme de chercher :]
 
En résumé : Un des récits les plus marquants, les plus touchants que j'ai pu lire. J'ai trouvé la fin magnifiquement écrite.
 
 

Vos élucubrations

Ajouter

Par Les-Vies-Dansent le 12/10/09
Ce livre est génial, superbe, je l'ai dévoré plusieurs fois d'affilées.
Ton blog aussi, est superbe.
Bonne continuation, et bonne nuit.
Par la-fille-des-mots le 12/10/09
J'avais lu Claude Gueux de VH, dans la même veine que celui-ci. Un chef d'oeuvre, je l'ai adoré et ressentit au plus profond de moi. Une vrai plaidoirie à la société...
Par Akkantha le 13/10/09
Je prends note :D
Par Akkantha le 24/11/09
Ben merci beaucoup :)!
Par Raison-et-sentiments le 14/12/09
Je viens de le lire et c'est vraiment fantastique ! Une écriture superbe, un texte émouvant et passionnant.
Par Leo76 le 1/9/10
Super article ! Tu résumes parfaitement le livre !
Pour moi, la fin reste bâclée... :S
Hé on ne sait pas s'il meurt ! "QUATRE HEURES"
Par Akkantha le 1/9/10
Moui... mais bon on imagine qu'il meurt, enfin je vois mal quelqu'un arriver comme le Messie et dire que finalement il est innocent :p!
Et "quatre heures" c'est comme si tu entends sonner les coups de l'horloge dans ta tête, puis plus rien. Enfin moi je l'ai interprété comme ça, mais chacun son avis :)
Tout le monde connait le terme "sosie", mais on n'emploie moins celui d' "amphitryon", qui désigne l'hôte chez qui on mange.
Y'a pas mal d'endroits sur le net où on peut trouver les textes en intégralité, j'vous mets celui-ci parce que je sais que vous aurez la flemme de chercher :]
Ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est qu'on ne sait pas de quoi est accusé le personnage, du coup on ne prend pas parti dans le fait si oui ou non il mérite d'être condamné à mort. Le condamné ne conteste pas qu'il est coupable
Je pense que l'intérêt de la pièce réside surtout dans la mise en scène.
 

Ajouter









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://milkymoon.cowblog.fr/trackback/2917457

 

<< Post | 1 | 2 | 3 | Ante >>

Créer un podcast