"Ils ont dit : Tu es devenu fou à cause de celui que tu aimes. J'ai dit : La saveur de la vie n'est que pour les fous. " Yâfi'î, Raoudh al rayâhîn

Publié dans : Biographie/Témoignage

le 30/3/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/Livres/colosse.jpgLe colosse d'argile
Philippe Fusaro
2004

Challenge ABC : 21/26

Quatrième de couverture
Je suis Primo Carnera, le plus grand boxeur par la taille qu’on ait jamais vu, la Montagne de fer. Je me suis mesuré aux hommes les plus forts et j’ai même combattu contre un kangourou et contre King Kong.
Je suis Primo Carnera, un paysan du Frioul, idolâtré par le régime fasciste. Mussolini m’a adoré puis m’a renié quand j’ai perdu contre Joe Louis.
Je suis Primo Carnera, l’ami de John Wayne. J’ai craché sur Bogart et, au cinéma, j’ai été pirate, gangster et même Frankenstein. Je suis Primo Carnera, l’unique amour de Pina de Gorizia.
Voici mon histoire, celle d’un homme simple qui a souffert de la faim et de l’exil.


Avis
Ce livre offre une entrée en matière dans le monde de la boxe des années 30. L'auteur a voulu retracer la vie du célèbre champion du monde italien catégorie poids lourd, Primo Carnera.

Du point de vue biographique pur, je ne connais pas les sources de l'auteur, la plupart des lettres, dialogues, etc, sont inventés (eh oui ça paraît logique). Dans son livre, l'auteur veut montrer que Carnera a été la marionnette de Mussolini. J'ai trouvé que Mussolini était dépeint assez caricaturalement dans une des lettre qu'il écrit ; genre le méchant dictateur qui dégage tous les loosers du pays. Et de l'autre côté on a le gentil boxeur un peu bêbête qui se fait arnaquer par tout le monde. L'auteur répétait assez souvent dans le livre que l'entourage de Primo Carnera le voyait comme quelqu'un de trop naïf. L'auteur voulait casser cette image, présenter le boxeur sous d'autres aspects. C'est pourtant l'inverse que j'ai retenu, ou du moins qui a été beaucoup plus souligné.

http://milkymoon.cowblog.fr/images/Divers/primocarnera-copie-1.jpgDu point de vue écriture, j'ai bien aimé le fait qu'il y ait plusieurs personnages qui parlent, plusieurs points de vue différents (par exemple son manager, un boxeur, sa femme...). On a assez souvent les pensées de Carnera. Il s'exprimait dans un mélange d'italien et de français, j'avais vraiment l'impression d'entendre parler français un italien. Lors des combats, ce qui était aussi intéressant, c'est que les pensées du boxeur étaient livrées, on pouvait se croire sur le ring en train de donner nous-même les coups.

Carnera apparaît comme un homme extrêmement généreux mais trop naïf. On a profité de sa carrure de colosse et de ses succès dans la boxe pour le hisser au rang d'icône sportive du régime fasciste. Mais on n'a pas hésité à l'abandonner dès qu'il a commencé à plus être bon. C'est ça le business.

En résumé : Une découverte intéressante de la vie d'un champion du monde de boxe, avalé et recraché par le monde de la boxe et par le régime fasciste.

Vos élucubrations

Ajouter

Carnera apparaît comme un homme extrêmement généreux mais trop naïf. On a profité de sa carrure de colosse et de ses succès dans la boxe pour le hisser au rang d'icône sportive du régime fasciste. Mais on n'a pas hésité à l'abandonner dès qu'il a commencé à plus être bon. C'est ça le business.
Soyons clair : le film Alice au Pays des Merveilles est pas mal, vous pouvez emmener vos p'tits le voir au ciné puis acheter le DVD collector triple deluxe à paillettes dans 6 mois, pas de problème.
Mais on n'a pas hésité à l'abandonner dès qu'il a commencé à plus être bon. C'est ça le business.
nt à prendre en compte par rapport à mon opinion sur toute cette série de livres, c'est que je connais déjà le fin mot de l'histoire,
Par http://www.d3p84.fr le 12/12/15
L'utopie et la dystopie sont donc des sous-genres du roman d'anticipation.
Par http://www.pizzicotto.fr le 17/12/15
Lisez la absolument, même si je sais qu'en général vous n'êtes pas de grands fan de théâtre !
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Par http://www.solinea.fr le 19/3/16
Je vais m'improviser quelques instants critique de cinéma.
Par victoria secret uk le 29/3/16
C'est ça le business.
grès technique
→ Ravage, René Barjavel
Par victoria secret uk le 17/5/16
a trilogie Millénium un thriller au rythme affolant.
Par http://www.solinea.fr le 27/5/16
Je vais m'improviser quelques instants critique de cinéma.
Par victoria secret uk le 6/6/16
Posterai peut-être ponctuellement.
Par http://www.woodmade.fr le 11/7/16
adhéré, un régal.
Par Louboutin Pas Cher le 1/9/16
Posterai peut-être ponctuellement.
Par nike tn pas cher le 1/9/16
d'autant plus si on considère le sujet traité. Et la musique...
Par New blance Pas Cher le 17/9/16
Il est très facilement transposable au théâtre.
 

Ajouter









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://milkymoon.cowblog.fr/trackback/2981649

 

<< Post | 1 | 2 | 3 | Ante >>

Créer un podcast