"Quand un passage lui plaisait particulièrement, il le répétait autant de fois qu'il l'estimait nécessaire pour découvrir combien le langage humain pouvait être aussi beau." Le vieux qui lisait des romans d'amour - Sepúlveda

Publié dans : Théâtre

le 18/9/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/chatenpocheaffiche.jpgChat en poche
Georges Feydeau
1888

Résumé
Monsieur Pacarel, bourgeois enrichi par le commerce du sucre et assoiffé de postérité, veut monter un opéra composé par sa propre fille qui a réécrit "Faust". Pour cela il fait venir un célèbre ténor de l'opéra de Bordeaux. Se présente alors un jeune Bordelais, fils de son ami Duffausset, venu faire ses études de droit à Paris, et qui va être pris pour le ténor en question. Bien sûr, il n'a jamais chanté, mais Pacarel lui fait signer un contrat. On imagine sans mal ce qui va suivre...

Avis
Une pièce pleine de jeux de mots, de quiproquos, et tout ce qui contribue au comique de scène. Feydeau est incontestablement maître dans "l'art" du vaudeville (cf Occupe toi d'Amélie). Je ne me suis pas ennuyée une seconde ; et même si l'histoire me paraît lointaine, je garde un souvenir précis de mon impression générale : un très bon moment au théâtre, des éclats de rire à répétition, le sourire aux lèvres à la sortie, et c'est pourquoi je vous la recommande - au théâtre bien sûr.

En résumé : Une pièce pétillante, un excellent souvenir.

Publié dans : Théâtre

le 27/6/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/feydeau.jpgOccupe-toi d'Amélie
Georges Feydeau
1908

Résumé
Pour hériter de l'immense fortune de son père, Marcel Courbois doit renoncer au célibat. Il organise un faux mariage avec la belle Amélie, que son ami Etienne lui a prêté pour qu'elle joue la fiancée. Sauf qu'Etienne s'arrange pour que le mariage ait vraiment lieu, et là les ennuis commencent...

Avis
J'ai décidé de parler des pièces que je suis allée voir y'a 2-3 ans pour ne pas les oublier. Mais en fait je me rends compte que j'ai presque tout oublié de leur histoire ; je vais donc surtout vous donner mon impression globale. Occupe-toi d'Amélie est un vaudeville très sympa. Feydeau fait rire (quoi que je ne l'ai jamais trouvé meilleur que dans Chat en poche, dont je vous parlerai bientôt), le public n'a pas le temps de s'ennuyer, aucun temps mort, la pièce est très rythmée. Entre humour, quiproquos, situations invraisemblables, j'ai vraiment passé un agréable moment. Je le dis et le répète, le théâtre est fait pour être vu, pas pour être lu, alors sortez au théâtre ! Enfin quoi que, je ne parle pas de Musset et son concept de "théâtre dans un fauteuil", ce sera pour une prochaine fois.
Revenons-en à la pièce. La situation initiale me rappelle beaucoup Il ne faut jurer de rien : Marcel et Valentin sont dans la même situation : ils doivent se marier pour bénéficier de la fortune de leur famille. Sauf que dans Il ne faut jurer de rien, c'était dégoulinant de mièvreries à la fin, absolument pas crédible, tandis qu'ici dans Occupe-toi d'Amélie, c'est exactement tout le contraire qui est représenté. Ce côté plus réaliste m'a plu, on ne cherche pas à montrer une histoire d'amour pleine de bons sentiments.

En résumé : Un vaudeville comme on les aime.

<< Post | 1 | Ante >>

Créer un podcast