"Croyez-vous que les hommes aient toujours été menteurs, fourbes, perfides, ingrats, brigands, faibles, volages, lâches, envieux, gourmands, ivrognes, avares, ambitieux, sanguinaires, calomniateurs, débauchés, fanatiques, hypocrites et sots ?" Candide - Voltaire

Publié dans : Théâtre

le 25/6/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/musset3.jpgIl ne faut jurer de rien
Alfred de Musset
1836

Résumé
Valentin, âgé de 25 ans, se retrouve face à un dilemme : son oncle refuse de lui prêter à nouveau de l’argent, à moins qu’il ne se marie. Mais le mariage est la dernière chose que Valentin souhaite, car selon lui, se marier, c’est prendre le risque d’être trompé. Il décide donc de démontrer cette vérité à son oncle en se rendant "incognito" chez sa promise, Cécile, avec le pari de la séduire en seulement huit jours. (source : Wikipedia)

Avis
Le titre rappelle On ne badine pas avec l'amour, vous ne trouvez pas ? Ici aussi, c'est une maxime, un proverbe, en rapport avec l'amouuur. Alors cette pièce se lit très vite, elle est sympa, mais voilà sans plus, ça ne vaut pas On ne badine pas avec l'amour justement. J'ai trouvé  que c'était un peu trop prévisible. Au début, Valentin est sûr et certain qu'il ne tombera jamais amoureux, qu'il ne se mariera pas. Et comme "il ne faut jurer de rien", eh bien vous l'aurez deviné, il va tomber sous le charme de sa promise. Il avait décidé de lui tendre des pièges, pour prouver à son oncle qu'elle était mauvaise comme toutes les autres femmes. Mais Cécile n'est pas comme toutes ces femmes, elle surprend Valentin par son caractère, sa manière d'être. Quand il veut la séduire, elle ne fait même pas attention à lui, ce qui le frustre. Il la hait, puis après il tombe amoureux d'elle, le soir il lui balance des mots d'amour sur un banc, comme "je suis fou de toaaa". Moi ça me l'a pas fait, j'avais juste l'impression que c'était un hypocrite. Ceci dit, c'est toujours un régal de lire la plume de Musset.

En résumé : Histoire trop prévisible, et en plus je n'ai pas aimé le personnage principal Valentin.


Extraits
* "Ah ! que le coeur est un grand maître ! On n'invente rien de ce qu'il trouve, et c'est lui seul qui choisit tout."

* tout l'Acte 3 Scène I

* "-N'as-tu donc plus ni foi ni vergogne, et se peut-il que tu sois mon sang ? Quoi ! ni le respect pour l'innocence, ni le sentiment du convenable, ni la certitude de me donner la fièvre, rien n'est capable de te toucher ! (Van Buck)
- N'avez-vous donc ni orgueil ni honte, et se peut-il que vous soyez mon oncle ? Quoi ! ni l'insulte que l'on nous fait, ni la manière dont on nous chasse ni les injures qu'on vous a dites à votre barbe, rien n'est capable de vous donner du coeur !" (Valentin)

Vos élucubrations

Ajouter

Par Raison-et-sentiments le 29/6/10
J'ai bien aimé On ne badine pas avec l'amour et j'ai encore Lorenzeccaio dans ma bibli. Faut vraiment que je m'y mette ...
Par Akkantha le 29/6/10
On ne badine pas avec l'amour est tellement géniale comme pièce que pour l'instant j'ai été déçue par toutes les autres de Musset.. mais j'ai pas encore lu Lorenzaccio :/
Allez motivée !
Par http://www.cavoeno.fr le 28/1/15
J'ai décidé de parler des pièces que je suis allée voir y'a 2-3 ans pour ne pas les oublier. Mais en fait je me rends compte que j'ai presque tout oublié de leur histoire ; je vais donc surtout vous donner mon impression globale
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Par http://www.douanita.nl le 22/6/15
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
thanks
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Revenons-en à la pièce. La situation initiale me rappelle beaucoup Il ne faut jurer de rien : Marcel et Valentin sont dans la même situation : ils doivent se marier pour bénéficier de la fortune de leur famille.
Le scénario est plat, ça n'avance pas, c'est assez peu crédible, et on arrive pas à entrer dedans.
nt à prendre en compte par rapport à mon opinion sur toute cette série de livres, c'est que je connais déjà le fin mot de l'histoire,
Ici aussi, c'est une maxime, un proverbe, en rapport avec l'amouuur.
Lisez la absolument, même si je sais qu'en général vous n'êtes pas de grands fan de théâtre !
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Ce côté plus réaliste m'a plu, on ne cherche pas à montrer une histoire d'amour pleine de bons sentiments.
Par http://www.gmats.fr le 29/3/16
Posterai peut-être ponctuellement.
d'amour pleine de bons sentiments.
Par http://www.gmats.fr le 17/5/16
a trilogie Millénium un thriller au rythme affolant.
Ce côté plus réaliste m'a plu, on ne cherche pas à montrer une histoire d'amour pleine de bons sentiments.
Posterai peut-être ponctuellement.
adhéré, un régal.
Par Lacoste Pas Cher le 1/9/16
Posterai peut-être ponctuellement.
Par ray ban pas cher le 1/9/16
d'autant plus si on considère le sujet traité. Et la musique...
Par Reebok Pas Cher le 17/9/16
La lecture de ses romans passe avant même la traque de l'animal et c'est touchant sans trop l'être.
 

Ajouter









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://milkymoon.cowblog.fr/trackback/3012170

 

<< Post | 1 | 2 | 3 | Ante >>

Créer un podcast