"Mais je n'en veux pas, du confort. Je veux Dieu, je veux de la poésie, je veux du danger véritable, je veux de la liberté, je veux de la bonté. Je veux du péché." Le meilleur des mondes - Huxley

Publié dans : Romans XIX°

le 12/9/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/austen.jpgOrgueil et Préjugés
(Pride ans Prejudice)
Jane Austen
1813

Matilda's Contest : 2/14

Quatrième de couverture
"C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire pourvu d'une belle fortune doit avoir envie de se marier, et, si peu que l'on sache son sentiment à cet égard, lorsqu'il arrive dans une nouvelle résidence, cette idée est si bien fixée dans l'esprit de ses voisins qu'ils le considèrent sur-le-champs comme la propriété légitime de l'une ou de l'autre de leurs filles."

Avis
Je savais a priori que ce livre n'était pas "mon type" de livre. J'ai trouvé que c'était un bon roman, sans plus. Les préoccupations des personnages m'ont parue superficielles : chercher à caser ses filles, à trouver un mari riche, à savoir si untel l'aime, etc, j'ai connu plus passionnant, même si cela dépeint la réalité de l'époque. Dès le début je savais comment ça allait se terminer, qui finirait avec qui, c'était gros comme une maison, du coup la lecture s'est faite sans surprise et sans plaisir.

L'intérêt du bouquin est sans aucun doute l'évolution des sentiments d'Elizabeth vis à vis de Mr. Darcy (d'où le titre). D'ailleurs ce sont les personnages les plus raisonnables et sensés du livre, et la justesse de leur jugement compense celle des autres. Quasiment tous les autres personnages sont agaçants (Lydia, Mrs. Bennet, Mr. Collins,... leur comportement en est presque comique) et je comprends ô combien l'attitude de Darcy face à une telle société. Bien sûr, c'est aussi le but de Jane Austen de se moquer de ce genre de milieu où tout n'est que réputations, rumeurs et apparences.

Les livres dépeignant une jolie petite campagne anglaise ne m'ont jamais charmée, en plus au XIXème siècle, vraiment peu pour moi. Jane Austen a une plume fluide, mène bien son roman c'est indéniable, mais moi j'ai d'autres attentes qu'une intrigue amoureuse (même si ici les sentiments sont plus complexes) quand je lis un livre, voilà pourquoi je n'ai pas spécialement aimé.

En résumé : Pas mon type de livre.

http://milkymoon.cowblog.fr/images/mrdarcy.jpgMon Mr. Darcy

Extraits
* "Quoi ! Trouver aimable un homme qu'on est résolu à détester !"

* "Plus je vais et moins le monde me satisfait. Chaque jour me montre davantage l'instabilité des caractères et le peu de confiance qu'on peut mettre dans les apparences de l'intelligence et du mérite."

* "Certes, je serais plus intéressante si j'étais folle de chagrin, mais je préfère, somme toute, la médiocrité de mes sentiments."

* "Cela prouve seulement que quelque chose lui manque aussi, bon sens ou délicatesse."

* "Elle désirait jalousement l'estime de Mr. Darcy, maintenant qu'elle n'avait plus rien à en espérer ; elle souhaitait entendre parler de lui, quand il semblait qu'elle n'eût aucune chance de recevoir de ses nouvelles, et elle avait la conviction qu'avec lui elle aurait été heureuse alors que, selon toute probabilité, jamais plus ils ne se rencontreraient."

* "Elle avait honte d'elle-même mais elle était fière de lui, fière que pour accomplir une tâche de pitié et d'honneur, il eût pu se vaincre lui-même."

Publié dans : Jeunesse

le 29/8/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/matilda.jpgMatilda
Roald Dahl
1988

Matilda's Contest : 1/14

Quatrième de couverture
Avant même d'avoir cinq ans, Matilda sait lire et écrire, connaît tout Dickens, tout Hemingway, a dévoré Kipling et Steinbeck. Pourtant son existence est loin d'être facile entre une mère indifférente, abrutie par la télévision et un père d'une franche malhonnêteté. Sans oublier Mlle Legourdin, la directrice de l'école, personnage redoutable qui voue à tous les enfants une haine implaccable. Sous la plume tendre et acerbe de Roald Dahl, les événements vont se précipiter, étranges, terribles, hilarants...

Avis
Que dire à part que c'est le livre qui m'a fait aimer les livres ? Je l'ai relu pour le Matilda's Contest, on se met dans le bain et maintenant c'est parti ! Matilda, petite fille à laquelle je me suis identifiée - et je dois pas être la seule -. Roald Dahl, l'auteur que je vénérais pendant mon enfance x). C'est un des rares livres d'enfant qui ne quittera jamais ma bibliothèque. Pas grand chose à ajouter, je pense juste que c'est une histoire à découvrir étant enfant, adulte ça n'a plus grand intérêt.

En résumé : Relecture, le livre qui m'a fait aimer les livres étant petite.

Publié dans : Challenges

le 3/7/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/Matildacopie1.jpgUn nouveau challenge qui me fait envie depuis super longtemps : le Matilda's Contest ! Raison-et-Sentiments en est à l'origine, et tout est expliqué en détails → ici. Matilda de Roald Dahl a été mon livre préféré pendant un bout de temps, et je trouve que c'est une excellente idée de s'inspirer de ce livre pour découvrir de grands classiques de la littérature anglaise. Et en plus comme le challenge est sans limite de temps, que demander de plus ?


lus : 2/14
* Dans ma bibliothèque

Matilda - Roald Dahl
Nicholas Nickelby - Charles Dickens
Oliver Twist - Charles Dickens
Jane Eyre - Charlotte Brontë
Orgueil et Préjugés - Jane Austen
Tess d'Urberville - Thomas Hardy
Kim - Rudyard Kipling
L'Homme invisible - H.G. Wells
Le Vieil Homme et la Mer - Ernest Hemingway
Le Bruit et la Fureur - William Faulkner
Les Raisins de la colère - John Steinbeck
Les bons compagnons - J.B. Priestley
Le rocher de Brighton - Graham Greene
La ferme des animaux - George Orwell
 

Publié dans : Jeunesse

le 11/1/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/Livres/mouffetard.jpgLa sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la rue Broca
Pierre Gripari
1967

Challenge Livraddict 2010 : 1/7

Quatrième de couverture
Il était une fois la ville de Paris. Il était une fois un café kabyle. Il était une fois un monsieur Pierre. Il était une fois un petit garçon nommé Bachir. Il était une fois une petite fille, une sorcière de placard aux balais, un géant aux chaussettes rouges, une paire de chaussures amoureuses, une poupée voyageuse, une fée du robinet... La rue Broca n'est assurément pas une rue comme les autres.

Avis
Un petit recueil de contes de fées très plaisant à lire, pour le coup j'ai fait un grand plongeon en enfance. Ca faisait des années que je me farcissais  de grandes oeuvres littéraires, de 500 pages, enfin vous voyez le genre. Moi j'aime bien lire, j'aime bien découvrir de "grands livres", mais ça fait du bien de replonger dans les contes. Bref, j'ai choisi ce livre parmi la liste du challenge Livraddict 2010 car j'avais vu une amie jouer un de ces contes au théâtre. Après avoir lu la préface qui nous dit que "la rue Broca est une dépression, une rainure, une plongée dans le sub-espace à trois dimensions", vous imaginez bien que je vais chercher où est cette foutue rue. Alors voilà un super plan que je vous ai fait :

http://milkymoon.cowblog.fr/images/Divers/broca5-copie-1.png
Cette rue se situe ente le 5° et le 13° arrondissement. Déjà vous voyez les rues dans le quartier c'est le bordel. La rue Mouffetard est pas loin, un peu plus grande que la rue Broca. Pour vous situer, y'a le Jardin des Plantes juste à droite.

----- Rue Mouffetard
----- Rue Broca
http://milkymoon.cowblog.fr/images/Divers/broca4.png
Pour s'y rendre en métro (parce que je vous ai donné envie d'y aller je le sais) : Prenez la ligne et descendez soit à Gobelins, Censier ou Place Monge. Ce quartier est vraiment adorable.

Pour en revenir au livre, il s'adresse clairement aux enfants : écriture très simple et claire. Grâce à ce recueil, on replonge en enfance, à l'âge où on croyait n'importe quoi. Après cette lecture, on n'a qu'une envie, c'est d'emménager rue Broca, et s'imprégner de ces légendes sur les sorcières de Paris ! Mon histoire préférée ... difficile à dire, j'ai pris autant de plaisir à lire chacune des histoires. Surement "La sorcière de la rue Mouffetard" car comme je l'ai dit plus haut, une amie l'avait jouée au théâtre.

En résumé : De jolis contes, qu'on prend surement plus de plaisir à lire étant enfant...

<< Post | 1 | Ante >>

Créer un podcast