"Ah il y en a qui vont au Théâtre pour se faire des émotions ! Mais je vous le dis : il est ici le théâtre !" Voyage au bout de la nuit - Céline

Publié dans : Théâtre

le 20/4/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/Livres/musset-copie-1.jpg On ne badine pas avec l'amour
Alfred de Musset
1834

Résumé

On siffle sa première pièce ? Musset s'en moque, il publiera les autres pour son plaisir, insouciant d'aucune règle, sauf celle de ses caprices et de sa fantaisie douloureuse et si légère. Ce sera son "spectacle dans un fauteuil". c'est pourquoi on ne cessera jamais de jouer ses comédies et proverbes. Dans quel rêve, quel château, quel parc mélancolique sommes-nous ? Le jeune seigneur Perdican devrait y épouser sa cousine Camille, mais en un instant il décide d'aimer une jeune bergère. Soudain dédaignée, Camille, qui ne croyait pas à l'amour, connaît le dépit, la jalousie, l'égoïsme de la passion. Autour d'eux, s'agitent des personnages fantoches d'une cocasserie irrésistible. Dans ce théâtre féérique, on se croise, on se déchire, on s'ennuie, on croit que tout est vain, on triche, on se désire, on souffre jusqu'à en mourir. Comme dans la vie.

Avis
J'ai beaucoup aimé cette pièce qui change de l'ordinaire. La scène d'exposition est énorme : un choeur (façon théâtre grec) présente l'arrivée de Perdican puis en parallèle présente de la même façon celle de Camille. Ca donne un résultat proche de la farce, les personnages sont grotesques et caricaturaux. En gros, on ne s'attend pas du tout à ce que la pièce tourne autour d'une histoire d'amour.

Mais parler d'une histoire d'amour serait une erreur. Camille et Perdican ne s'aiment pas, non. Ils jouent avec ce sentiment sans vraiment le ressentir. C'est ça qui est cool dans la pièce. J'ai adoré tous leurs dialogues : ils se blessent l'un l'autre, en tromperies, mensonges, mises en scène, lettres et cadeaux, jalousie... Le titre est d'ailleurs assez évocateur à ce sujet.

A la fin, ça n'est plus très clair, on ne comprend pas bien leurs réels sentiments. Finalement ils s'aiment, puis ils ne s'aiment plus, puis l'un re-aime l'autre, etc. Et au final, je suis un peux restée perplexe par rapport à la dernière phrase de la pièce.

En résumé : Une de mes pièces préférées ; avec des personnages, une scène d'exposition et des dialogues excellents.


Extrait
Adieu, Camille, retourne à ton couvent, et lorsqu’on te fera de ces récits hideux qui t’ont empoisonnée, réponds ce que je vais te dire : Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière ; et on se dit : "J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui. " (Acte II, Scène V)

Vos élucubrations

Ajouter

Par imparfaiite le 1/5/10
Un joli souvenir de lecture :)
Par Dame-Meli le 3/5/10
Après la déception du Lorenzaccio, je suis totalement réconciliée avec Musset grâce à cette pièce ! Je ne suis pas trop théâtre à la base, mais j'ai adoré celle-ci ! Une des meilleures que j'ai pu lire, avec Cyrano ! :)
Par Akkantha le 4/5/10
Ce sont aussi mes deux préférées héhé.
Ah Lorenzaccio je l'avais commencé y'a super longtemps... ça doit en effet être dur de faire aussi bien qu'On ne badine pas avec l'amour :p.
Par klektik le 17/6/10
OMG ! J'adore cette pièce ! Le bouquin est tout abimé tellement je l'ai lu ! Et j'adore la réplique que tu cites, je la connais par coeur !!
Par Akkantha le 17/6/10
Haha je te comprends, on se lasse pas de lire un texte quand il est bon. Et cette réplique, tellement vraie, elle résume tout :p.
"Il faut toujours aller dans le sens de la vie, il ne faut pas lui opposer de résistance. Si tu souffres, c'est que tu la refuses. Baisse la garde. Quand tu l'accepteras pour de vrai, tu ne souffriras plus."
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Il est sorti du monde des faits pour entrer dans celui des illusions, et il m'arrive de penser que l'illusion est peut-être la forme que prennent aux yeux du vulgaire les plus secrètes réalités."
Merci pour cet article qui donne des précisions bien utiles!
Les rôles de bourreau/victime, souvent féminins, et déguisés sous le masque d'une amitié qui est plutôt une fascination totale, deviennent répétitifs chez Nothomb. Et pourtant, j'ai encore une fois adoré ma lecture.
J'ai trouvé les extraits très intéressants. D'après Alain, c'est un devoir envers les autres d'être heureux.
nt à prendre en compte par rapport à mon opinion sur toute cette série de livres, c'est que je connais déjà le fin mot de l'histoire,
L'utopie et la dystopie sont donc des sous-genres du roman d'anticipation.
Lisez la absolument, même si je sais qu'en général vous n'êtes pas de grands fan de théâtre !
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Déjeuner en avion vire à la tragi-comédie et voyager avec un saumon devient une épopée burlesque.
Déjeuner en avion vire à la tragi-comédie et voyager avec un saumon devient une épopée burlesque.
C'est un livre très court, mais ce qu'il contient est très fort.
Posterai peut-être ponctuellement.
Par http://www.cantateo.fr le 16/5/16
grès technique
→ Ravage, René Barjavel
a trilogie Millénium un thriller au rythme affolant.
En quelques pages, vous retrouverez sourire et joie de vivre !
Posterai peut-être ponctuellement.
Par http://www.feesprod.fr le 11/7/16
adhéré, un régal.
Posterai peut-être ponctuellement.
Par Maillot NBA Pas Cher le 1/9/16
d'autant plus si on considère le sujet traité. Et la musique...
Par puma pas cher le 17/9/16
Les Banks voient leurs certitudes vaciller.
 

Ajouter









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://milkymoon.cowblog.fr/trackback/2988306

 

<< Post | 1 | 2 | 3 | Ante >>

Créer un podcast