"Croyez-vous que les hommes aient toujours été menteurs, fourbes, perfides, ingrats, brigands, faibles, volages, lâches, envieux, gourmands, ivrognes, avares, ambitieux, sanguinaires, calomniateurs, débauchés, fanatiques, hypocrites et sots ?" Candide - Voltaire

Publié dans : Romans XX°

le 12/6/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/jardin.jpgL'île des Gauchers
Alexandre Jardin
1995

Quatrième de couverture
Dans un archipel du Pacifique Sud ignoré des géographes, l'île des gauchers abrite une population où les droitiers ne sont plus qu'exception. Mais là n'est pas le plus important. cette minuscule société, fondée par des utopistes français en 1885, s'est donnée pour but de répondre à une colossale question : comment fait-on pour aimer ? Sur cette australe, le couple a cessé d'être un enfer. C'est l'endroit du monde où l'on trouve, entre les hommes et les femmes, les rapports les plus tendres. Voilà ce que vient chercher,dans l'île des gauchers, lord Jérémy Cigogne. A trente huit ans, cet aristocrate anglais enrage de n'avoir jamais su convertir sa passion pour sa femme Emily en un amour véritable. A trop vouloir demeurer son amant, il n'a pas su devenir son époux. Dans cette réalité à l'envers où est à l'endroit, Cigogne et Emily se délivrent non sans mal de leurs habitudes et tentent l'aventure de se combler en suivant les coutumes et les rite étonnants du petit peuple des Gauchers.

Avis
Outre les scènes sexuelles qui m'avaient légèrement choquée à l'époque, j'avais trouvé l'idée d' "île pour gauchers" super. Mais qui sont les gauchers ? Non, pas seulement ceux qui écrivent de la main gauche. Ce sont par extension du terme tous les gens anticonformistes, qui veulent changer d'habitudes, vivre différemment, sans cesse remettre leur comportement en question, et réapprendre à  aimer. C'est le cas de Jérémy Cigogne, qui souhaite retrouver le bonheur qu'il partageait autrefois avec sa femme. Ils entreprennent alors un voyage pour l'île des gauchers, île qui apparaît au lecteur un peu comme "légendaire", voire utopique, inaccessible. Mais nos voyageurs arrivent bel et bien sur cette île pour le moins étrange. Premièrement, avoir un chez soi. "Bon, ça vous dit une maison construite autour d'un tronc d'arbre ? Ouais grave", donc voilà, ça m'a bien fait rire.
Jérémy et Emily vont ensuite s'initier aux rites des habitants, en passant par diverses petites îles. Au fur et à mesure, ils vont se redécouvrir, apprendre à s'aimer autrement, et à s'aimer eux-même. C'est une occasion pour le lecteur de s'interroger lui aussi, sur la vie qu'il mène, la banalité de son quotidien, et tout et tout. Ca faisait un peu thérapie de couple en y réfléchissant, mais le cadre est tel qu'on n'y fait pas attention. Les personnages évoluent dans un environnement exotique, tropical, ce qui explique pourquoi j'ai tant aimé ce livre.

En fin de compte, ce livre nous invite à changer de mode de vie. C'est pas un grand traité de philosophie, mais moi ça me convenait très bien. Que penser de cette société utopique ? Changer nos habitudes nous rendrait-il plus heureux ? On ne sort pas inchangé de cette lecture, à moins d'être droitier ! Pour ma part, quand j'ai refermé ce livre, j'ai voulu mettre en pratique les conseils prodigués par ce livre. Je me relis là, et l'pire c'est que c'est même pas un roman à l'eau de rose. Alexandre Jardin réussit quelque chose de rare : nous donner une belle leçon d'amour de manière tout à fait originale.

En résumé : J'ai aimé cette société utopiste et sa philosophie de vie. De quoi s'inspirer pour améliorer son quotidien, ou pour simplement mieux aimer.

Vos élucubrations

Ajouter

Par Raison-et-sentiments le 20/6/10
Ce n'est pas le genre de bouquin qui me tente trop, mais pourquoi pas à l'occasion.
Ainsi s'achève mon challenge ABC, dans les délais ! J'ai fait d'excellentes découvertes : La vie devant soi de Romain Gary, Si c'est un homme de Primo Levi, Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley
Par http://www.renouage.fr le 18/6/15
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Ainsi s'achève mon challenge ABC, dans les délais ! J'ai fait d'excellentes découvertes : La vie devant soi de Romain Gary, Si c'est un homme de Primo Levi, Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley, La disparition de Georges Perec pour ne citer que ceux qui m'ont le plus marquée.
Le scénario est plat, ça n'avance pas, c'est assez peu crédible, et on arrive pas à entrer dedans.
nt à prendre en compte par rapport à mon opinion sur toute cette série de livres, c'est que je connais déjà le fin mot de l'histoire,
Ici aussi, c'est une maxime, un proverbe, en rapport avec l'amouuur.
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Ce côté plus réaliste m'a plu, on ne cherche pas à montrer une histoire d'amour pleine de bons sentiments.
Posterai peut-être ponctuellement.
d'amour pleine de bons sentiments.
a trilogie Millénium un thriller au rythme affolant.
Ce côté plus réaliste m'a plu, on ne cherche pas à montrer une histoire d'amour pleine de bons sentiments.
Posterai peut-être ponctuellement.
Par nike air max pas cher le 1/9/16
Posterai peut-être ponctuellement.
La lecture de ses romans passe avant même la traque de l'animal et c'est touchant sans trop l'être.
 

Ajouter









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://milkymoon.cowblog.fr/trackback/3007221

 

<< Post | 1 | 2 | 3 | Ante >>

Créer un podcast