"Me prenez-vous pour une éponge, monseigneur ?" Hamlet - Shakespeare

Publié dans : Romans XXI°

le 30/8/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/tsongor.jpg La mort du roi Tsongor
Laurent Gaudé
2002

Quatrième de couverture
Dans une Antiquité imaginaire, le vieux Tsongor, roi de Massaba, souverain d’un empire immense, s’apprête à marier sa fille. Mais au jour des fiançailles, un deuxième prétendant surgit. La guerre éclate : c’est Troie assiégée, c’est Thèbes livrée à la haine. Le monarque s’éteint; son plus jeune fils s’en va parcourir le continent pour édifier sept tombeaux à l’image de ce que fut le vénéré – et aussi le haïssable – roi Tsongor.
Roman des origines, récit épique et initiatique, le livre de Laurent Gaudé déploie dans une langue enivrante les étendards de la bravoure, la flamboyante beauté des héros, mais aussi l’insidieuse révélation, en eux, de la défaite. Car en chacun doit s’accomplir, de quelque manière, l’apprentissage de la honte.


Avis
Je n'avais jamais entendu parler de ce livre, je suis tombée dessus par hasard et me suis dit "pourquoi pas". Et quelle découverte ! Laurent Gaudé écrit avec une plume douce, mélancolique, mais sans jamais en faire des caisses. Vous savez, parfois on est plus sensible à un auteur parce que son écriture nous paraît tellement fluide, comme si c'étaient nos propres mots qui sortaient. Eh bien là c'était le cas, et ça me fait rarement cet effet quand je lis un livre.

Outre la plume, j'ai aussi adoré l'histoire. Ca m'a beaucoup rappelé les Nouvelles Orientales de Marguerite Yourcenar ; ces personnages, ces légendes, ces tribus, ces villes, ces lieux, ces paysages... Ce qui m'a plu aussi, c'est la noblesse que dégagent les personnages, simplement belle.

Le titre est très symbolique. On peut penser que ce livre fera le récit de Tsongor jusqu'à sa mort. Mais en fait, cette mort est simplement le commencement de l'histoire, et elle aura une répercussion énorme : la guerre. Ca a un petit côté Guerre de Troie d'ailleurs : deux prétendants venant de deux royaumes différents venus chacun pour épouser la fille du roi. La ressemblance s'arrête là, car Samilia, la fille du roi, ne choisira ni Kouame ni Sango Kerim.

Je crois que ce que j'ai préféré, c'est le voyage du plus jeune fils de Tsongor, Souba, qui doit édifier sept tombeaux à l'éfigie de son père dans tout le royaume. Chacun rivalise de prouesse architecturale (et j'y suis sensible, normal) ; dans un jardin suspendu, une grotte souterraine, une montagne, un immense arbre, une tour dans le désert..., et chacun représente une des facettes de la personnalité du roi.

Au cours de ce récit, chaque personnage se remettra en question, s'interrogera. Et si Tsongor n'était pas mort ? Pourquoi m'a t-il confié cette mission d'exil ? Quel héritage garderai-je de mon royaume ? Des réflexions souvent solitaires, et qui détermineront la destinée de chacun. Le terme qui convient le mieux par rapport à ce que j'ai ressenti, c'est de dire que j'ai trouvé ce livre extrêmement beau.

En résumé : Mon petit coup de coeur de l'été ; une plume douce et mélancolique, un magnifique récit.

Vos élucubrations

Ajouter

Par Leo76 le 30/8/10
Ce bon Patrick. ♥
Et bien merci pour tes encouragements, ton blog est très bien.
Par Serena le 8/9/10
Je ne connaissais pas du tout, merci pour ce bel article !
Par Akkantha le 9/9/10
De rien, si ça a pu te donner envie de le lire !
Par http://www.isopc.fr le 28/1/15
Plus je vais et moins le monde me satisfait. Chaque jour me montre davantage l'instabilité des caractères et le peu de confiance qu'on peut mettre dans les apparences de l'intelligence et du mérite."
Tu as effectué un très bon travail sur ton blog, bravo à toi !
Par http://www.douanita.nl le 22/6/15
Que dire à part que c'est le livre qui m'a fait aimer les livres ? Je l'ai relu pour le Matilda's Contest, on se met dans le bain et maintenant c'est parti ! Matilda, petite fille à laquelle je me suis identifiée - et je dois pas être la seule
thanks
Je te comprends ; j'ai déjà commencé le deuxième volume !
Qui est-ce ? Trois fois j'ai cru comprendre le titre. Trois fois ce sont des sens différents qui sont apparus. La première fois où il est fait référence à un oiseau moqueur, c'est un ordre d'Atticus à Scout qui lui demande de ne pas tirer dessus avec
Bonne continuation à toi, j'espère que la suite te plaira autant.
nt à prendre en compte par rapport à mon opinion sur toute cette série de livres, c'est que je connais déjà le fin mot de l'histoire,
Par http://www.gardenbaby.fr le 12/12/15
Je l'ai relu pour le Matilda's Contest, on se met dans le bain et maintenant c'est parti !
Lisez la absolument, même si je sais qu'en général vous n'êtes pas de grands fan de théâtre !
Par http://www.kapunka.fr le 23/1/16
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance.
Posterai peut-être ponctuellement.
d'amour pleine de bons sentiments.
Par victoria secret uk le 17/5/16
Posterai peut-être ponctuellement.
Vous savez combien j'adore le roman d'anticipation.
Par victoria secret uk le 6/6/16
Posterai peut-être ponctuellement.
Je crois que ce que j'ai préféré, c'est le voyage du plus jeune fils de Tsongor, Souba, qui doit édifier sept tombeaux à l'éfigie de son père dans tout le royaume. Chacun rivalise de prouesse architecturale (et j'y suis sensible, normal) ; dans un jardin suspendu, une grotte souterraine, une montagne, un immense arbre, une tour dans le désert..
adhéré, un régal.
Par ray ban pas cher le 1/9/16
Posterai peut-être ponctuellement.
d'autant plus si on considère le sujet traité. Et la musique...
Par Converse Pas Cher le 17/9/16
Peu à peu les thanatonautes dressent la carte géographique de ce monde inconnu.
 

Ajouter









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://milkymoon.cowblog.fr/trackback/3033570

 

<< Post | 1 | 2 | 3 | Ante >>

Créer un podcast