"Voici toute ma politique : j'aime la musique ; la peinture ; un bon livre est un évènement pour moi." Le Rouge et le Noir - Stendhal

Publié dans : Romans XXI°

le 3/5/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/Livres/amelieantechrista.jpgAntéchrista
Amélie Nothomb
2003

Quatrième de couverture
"J'avais seize ans. Je ne possédais rien, ni biens matériels, ni confort spirituel. Je n'avais pas d'ami, pas d'amour, je n'avais rien vécu. Je n'avais pas d'idée, je n'étais pas sûre d'avoir une âme. Mon corps, c'était tout ce que j'avais".

Avis
Déjà je dois vous dire que je trouve le résumé su-perbe. Je me suis identifiée directement à ces bouts de phrases, le livre avait déjà toute mon attention. Le titre "Antéchrista" fait directement allusion à l'antéchrist, figure d'imposteur maléfique se faisant passer pour le messie peu avant l'apocalypse (fin de la parenthèse culturelle). Antéchrista, c'est le surnom que donne Blanche à Christa. Christa est son bourreau, son antéchrist personnel. J'ai encore trouvé le personnage génial. Génialement mauvais, génialement hypocrite, génialement difficile à cerner. Ca n'est pas sans me rappeler le personnage d'Elena, ou celui de Plectrude, qui captent eux aussi tous les regards tout en dégagent une beauté incroyable, mais sans aucune empathie et prenant plaisir à faire souffrir leur victime (Blanche pour Christa, Amélie pour Elena, Roselyne pour Plectrude). Les rôles de bourreau/victime, souvent féminins, et déguisés sous le masque d'une amitié qui est plutôt une fascination totale, deviennent répétitifs chez Nothomb. Et pourtant, j'ai encore une fois adoré ma lecture. La manière dont les phrases sont servies ; crues, directes, sans aucun artifice ni habillage superflu, en somme complètement nues. C'est ça que j'aime dans l'écriture d'Amélie Nothomb. Bref, je me suis pas mal identifiée au personnage de Blanche, et j'ai aimé ses espèces de dialogues intérieurs qui rendaientt bien compte de son tiraillement intérieur.

En résumé : Bien que les personnages commencent à se ressembler d'un livre à l'autre, j'ai encore une fois adoré cet Amélie Nothomb.


Extraits

* "Un regard véritable n'a pas d'idées préconçues."

* "Il faut toujours aller dans le sens de la vie, il ne faut pas lui opposer de résistance. Si tu souffres, c'est que tu la refuses. Baisse la garde. Quand tu l'accepteras pour de vrai, tu ne souffriras plus."

* "La médiocrité, c'est l'indifférence au bien et au mal." L'imposture - Bernanos

Vos élucubrations

Ajouter

Par Unutma le 4/5/10
Un des rares que j'ai bien aimé de Nothomb ! Je déteste ses livres en général ! ^^
Par Akkantha le 4/5/10
Tiens, c'est marrant, jvois peu de gens dire qu'ils n'aiment pas ses livres. Enfin cool que tu aies aimé celui-ci :)!
Par 100choses le 5/5/10
je n'ai pas aimé ma précédente expérience "nothombienne" et ce titre ne me tente pas vraiment pour un nouvel essai. Cela dit c'est toujours agréable de lire des billets si enthousiastes.
Par Raison-et-sentiments le 5/5/10
J'aime beaucoup ce roman aussi ! J'ai même réussi à convertir ma mère :p
J'ai en plus eu la chance de me le faire dédicacer, alors que demande le peuple ?!
Par Akkantha le 5/5/10
J'aime bien cette expression "expérience nothombienne" :p
C'était quoi le livre que tu avais lu ?

En tout cas, pour un nouvel essai je te conseillerais plutôt "Hygiène de l'assasin", celui que j'ai préféré :D (sauf si c'est justement lui que tu n'as pas aimé...)
Par Akkantha le 5/5/10
Waouh un livre dédicassé par Amélie Nothomb, c'est la classe !
Par 100choses le 5/5/10
C'est Acide Sulfurique qui ne m'a pas plu du tout, limite traumatisée. J'essaierai de trouver Hygiène de l'assassin en bibliothèque quand je serais rentrée en France.
Par Akkantha le 7/5/10
Ah je l'ai pas lu, il est peut être dans le même genre qu'Hygiène de l'assassin, et du coup tu seras dégoûtée à vie des livres de Nothomb ...
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
thanks
Merci pour cet article qui donne des précisions bien utiles!
Par http://www.bsfmusic.fr le 29/9/15
Les rôles de bourreau/victime, souvent féminins, et déguisés sous le masque d'une amitié qui est plutôt une fascination totale, deviennent répétitifs chez Nothomb. Et pourtant, j'ai encore une fois adoré ma lecture.
Par http://www.d3p84.fr le 20/10/15
J'ai trouvé les extraits très intéressants. D'après Alain, c'est un devoir envers les autres d'être heureux.
Par http://www.isopc.fr le 23/10/15
nt à prendre en compte par rapport à mon opinion sur toute cette série de livres, c'est que je connais déjà le fin mot de l'histoire,
L'utopie et la dystopie sont donc des sous-genres du roman d'anticipation.
Lisez la absolument, même si je sais qu'en général vous n'êtes pas de grands fan de théâtre !
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
En quelques pages, vous retrouverez sourire et joie de vivre !
Par http://www.waatp1.fr le 29/3/16
Posterai peut-être ponctuellement.
grès technique
→ Ravage, René Barjavel
a trilogie Millénium un thriller au rythme affolant.
En quelques pages, vous retrouverez sourire et joie de vivre !
Posterai peut-être ponctuellement.
adhéré, un régal.
Par Timberland Pas Cher le 1/9/16
Posterai peut-être ponctuellement.
Par nike air max pas cher le 1/9/16
d'autant plus si on considère le sujet traité. Et la musique...
Par burberry pas cher le 17/9/16
Les Banks voient leurs certitudes vaciller.
 

Ajouter









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://milkymoon.cowblog.fr/trackback/2992807

 

<< Post | 1 | 2 | 3 | Ante >>

Créer un podcast