"Mon cher, vous oubliez que nous vivons au pays de l'hypocrisie." Le portrait de Dorian Gray - Wilde

Publié dans : Anticipation

le 21/5/10

http://milkymoon.cowblog.fr/images/idealcit-copie-2.jpgLa Cité idéale, attribué à Francesco di Gorgio Martini, cité utopique aux proportions idéales.


Il y a peu de temps, après avoir lu Le meilleur des mondes, je me suis prise d'une soudaine passion pour le roman d'anticipation. Je me suis souvenue d'un livre que j'avais lu il y a 3 ou 4 ans, dont l'histoire était à peu près semblable : Globalia de Jean-Christophe Rufin.

J'avais prévu de vous faire un petit topo ennuyeux sur le roman d'anticipation, j'ai donc fait quelques recherches à ce sujet et je me suis rendue compte que ce terme en sous-entendait plein d'autres. Quelle est la différence par exemple entre le roman d'anticipation et le roman de science-fiction ? Et avec la dystopie ? Oui là je sens que j'attise votre curiosité. Je vais donc essayer de vous expliquer tout ça au mieux d'après ce que j'en ai moi-même tiré.

Roman d'anticipation, utopie et dystopie
Un roman d'anticipation est une oeuvre dont l'action se déroule dans un futur proche ou hypothétique. L'utopie et la dystopie sont donc des sous-genres du roman d'anticipation. N'importe qui ayant quelques rudiments de latin ou de grec est capable de comprendre la différence entre utopie et dystopie. La dystopie, ou "contre-utopie", s'oppose à l'utopie : au lieu de présenter un monde parfait, la dystopie propose le pire qui soit. C'est un récit fictif présentant une société imaginaire, organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur, et contre l'avènement de laquelle l'auteur souhaite nous mettre en garde.

Roman d'anticipation et roman de science-fiction
La contre-utopie peut être considérée comme un sous-genre de la science-fiction. Cependant il existe une différence majeure entre ces deux genres. La science-fiction est axée autour de la science : elle imagine des découvertes scientifiques ou technologiques, s'interroge sur leurs conséquences, etc. En revanche, la dystopie tout comme l'utopie tournent autour des conséquences possibles des changements d'ordre politique. Dans une contre-utopie, l'évolution technologique n'est donc pas un élément majeur. Elle vise avant tout à présenter les conséquences néfastes d'une idéologie.

Et puisque des exemples valent toujours mieux que de grands discours, je vous ai concocté quelques pistes de lecture autour du roman d'anticipation :

De l'utopie du nouveau monde...
¤ La découverte d'un nouveau monde
Voyage au centre de la Terre, Jules Verne
De la Terre à la Lune, Jules Verne
¤ Des sociétés utopiques
"Chapitre XVIII L'Eldorado" Candide, Voltaire
L'île des gauchers, Alexandre Jardin
¤ Premières satires de cette utopie
Gargantua, François Rabelais
L'Autre monde ou les états empiriques de la Lune, Cyrano de Bergerac >>LE LIRE<<

... A sa remise en question

¤ Des sociétés sous contrôle
1984, George Orwell
Globalia, Jean-Christophe Rufin
¤ Des sociétés deshumanisées
Le meilleur des mondes, Aldous Huxley
Fahrenheit 451, Ray Bradbury
¤ La dépendance au progrès technique
Ravage, René Barjavel
Un bonheur insoutenable, Ira Levin

Quand l'utopie se mêle à l'autobiographie
W ou le souvenir d'enfance, Georges Perec

Vos élucubrations

Ajouter

Par Raison-et-sentiments le 22/5/10
Merci pour ces éclaircissements ^^ (j'aime beaucoup ton nouveau fond c'est très joli ^^ mais comment tu as fait ? ).
Je n'ai pas lu Globalia, mais je l'ai dans ma bibli. A noter pour une future lecture.
Par Akkantha le 22/5/10
Merci ! Pour le fond tu parles de celui qui est transparent non ? En fait il faut créer un "calque", c'est expliqué dans cet article http://cow-vault.cowblog.fr/deux-astuces-sous-gimp-2993533.html

Et pour en revenir à Globalia, j'avais trouvé ça un peu bizarre sur le coup, mais tout compte fait ça se révèle très intéressant comme réflexion :)
Par 100choses le 23/5/10
Merci pour cet article qui donne des précisions bien utiles!
Par Lucien le 30/6/10
Bonjour ! Me revoilà comme promis hier, avec une oeuvre pour compléter ta liste :) Il me semble que W ou le souvenir d'enfance (http://you-are-so-stupid.skyrock.com/2748972984-TORTURER-Autobiographie.html) irait bien dans "société déshumanisée" et "société sous contrôle". L'ile W est bien une dystopie, elle est pourtant froidement décrite comme une utopie. En revanche, il ne s'agit pas d'un roman d'anticipation, mais bien au contraire d'une autobiographie, donc d'un récit rétrospectif. Histoire de faire une ouverture dans la conclusion de ton plan par ailleurs très réussi !
Par Akkantha le 30/6/10
Aah génial, c'est une très bonne idée d'ouverture ! Je te fais confiance hein, parce que je l'ai pas encore lu ^^
J'ai trouvé les extraits très intéressants. D'après Alain, c'est un devoir envers les autres d'être heureux. Pour cela, il faut cesser de pleurnicher, de se lamenter sur son sort devant eux, et ça j'approuve complètement. Dans la même idée, Alain prône les bienfaits de la politesse
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Par http://www.filmsfr.fr le 22/6/15
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
Merci pour cet article qui donne des précisions bien utiles!
Par http://www.cifodel.fr le 29/9/15
J'ai trouvé les extraits très intéressants. D'après Alain, c'est un devoir envers les autres d'être heureux. Pour cela, il faut cesser de pleurnicher, de se lamenter sur son sort devant eux, et ça j'approuve complètement.
J'ai trouvé les extraits très intéressants. D'après Alain, c'est un devoir envers les autres d'être heureux.
nt à prendre en compte par rapport à mon opinion sur toute cette série de livres, c'est que je connais déjà le fin mot de l'histoire,
nt à prendre en compte par rapport à mon opinion sur toute cette série de livres, c'est que je connais déjà le fin mot de l'histoire,
L'utopie et la dystopie sont donc des sous-genres du roman d'anticipation.
Lisez la absolument, même si je sais qu'en général vous n'êtes pas de grands fan de théâtre !
Moi ça m'avait paru trop long en tout cas, je pense que ça aurait gagné à être plus court et mieux ciblé ^^
En quelques pages, vous retrouverez sourire et joie de vivre !
Posterai peut-être ponctuellement.
Par http://www.taxipro.fr le 16/5/16
grès technique
→ Ravage, René Barjavel
a trilogie Millénium un thriller au rythme affolant.
Par https://www.mcc-77.fr le 27/5/16
En quelques pages, vous retrouverez sourire et joie de vivre !
Posterai peut-être ponctuellement.
adhéré, un régal.
Posterai peut-être ponctuellement.
Par Beats Pas Cher le 1/9/16
d'autant plus si on considère le sujet traité. Et la musique...
Par New Blance Pas Cher le 17/9/16
Les Banks voient leurs certitudes vaciller.
 

Ajouter









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://milkymoon.cowblog.fr/trackback/2999434

 

<< Post | 1 | 2 | 3 | Ante >>

Créer un podcast